L’IA dans le secteur de la santé: révolution ou risque?

Point fort
Édition
2024/1920
DOI:
https://doi.org/10.4414/bms.2024.1432129992
Bull Med Suisses. 2024;105(19–20):

Affiliations
a Dr méd., Kantonsspital Aarau, b Kantonsspital Aarau

Publié le 08.05.2024

Efficacité
Ces dernières années, l’intelligence artificielle (IA) a acquis un rôle important dans le secteur de la santé. Ses possibilités d’utilisation offrent non seulement des perspectives d’innovation, mais aussi un allègement considérable pour le personnel médical. Au vu de l’évolution constante de la technologie et de la numérisation, il est essentiel de comprendre les changements que l’IA apporte dans les hôpitaux suisses.
Dans un secteur de la santé où les contraintes de temps et la nécessité de prendre des décisions précises et rapides sont omniprésentes, l’intégration des technologies d’IA offre un potentiel de transformation sans précédent. L’IA est capable d’accélérer les tâches répétitives et basées sur des données et d’améliorer la qualité des soins médicaux. En particulier les processus administratifs, souvent considérés comme chronophages et sujets aux erreurs, peuvent être simplifiés par l’IA. Les algorithmes peuvent aider à gérer efficacement les données des patientes et patients, à coordonner les rendez-vous et à simplifier la facturation, ce qui entraîne une réduction significative des tâches administratives. À son tour, cela permet au personnel médical de se concentrer davantage sur ses compétences clés et, en fin de compte, améliore la qualité des soins aux patientes et patients.
L’IA a le potentiel d’accélérer les tâches répétitives basées sur les données et d’améliorer la qualité des soins médicaux.
 © ipopba/ gettyimages

Les systèmes d’IA aident au diagnostic et au traitement en identifiant des modèles et en faisant des prédictions précises.

Diagnostic précoce grâce à l’IA

Les développements sont également prometteurs pour les processus de travail médicaux. Les systèmes d’IA aident au diagnostic et au traitement en analysant d’énormes quantités de données, en identifiant des schémas et en faisant des prédictions rapides et précises. Cette faculté revêt une valeur inestimable notamment pour la détection de maladies telles que le cancer, pour lesquelles un diagnostic précoce peut sauver des vies. Citons à titre d’exemple les procédures de dépistage du cancer du sein, de la prostate ou du poumon. En outre, l’IA favorise le développement de la médecine personnalisée, notamment s’agissant des traitements et des médicaments adaptés aux caractéristiques génétiques de l’individu, ce qui permet d’une part d’augmenter leur efficacité et d’autre part de réduire les effets indésirables. L’IA a le potentiel de faire progresser et d’accélérer la recherche et l’innovation dans le domaine de la santé en découvrant de nouvelles corrélations et en contribuant à améliorer les soins aux patientes et patients. Ces progrès pourraient ouvrir la voie à des traitements pour des maladies jusqu’ici incurables.

L’IA dans la pratique médicale

L’Hôpital cantonal d’Aarau utilise l’IA au quotidien depuis quelques années déjà afin de soutenir les processus administratifs et de rendre les procédures médicales plus sûres et plus efficaces. L’objectif est d’assurer et d’améliorer la qualité des soins malgré la pénurie durable de personnel qualifié et la situation économique tendue. Les domaines d’application sont entre autres la détection des fractures, du cancer du poumon et du sein, ainsi que des embolies pulmonaires. L’IA apporte une aide supplémentaire pertinente pour la volumétrie cérébrale automatique, la détection des lésions inflammatoires et le diagnostic des accidents vasculaires cérébraux.

Standardisation des plateformes de données cliniques

L’un des principaux piliers des systèmes d’IA est la disponibilité de données de haute qualité en grande quantité, issues d’un paysage hospitalier numérisé interopérable. Afin d’augmenter l’efficacité des systèmes d’IA, c’est-à-dire de pouvoir utiliser les plus grandes quantités de données possibles, l’échange de données doit être possible entre les systèmes et les institutions. Pour cette raison, une uniformisation des systèmes de données est indispensable. Les plateformes de données cliniques, basées sur des standards ouverts, sont donc privilégiées. Ces standards ouverts doivent permettre des innovations basées sur les données, tout en garantissant le respect de la protection des données et de la loi sur la recherche, et encourager la collaboration entre les hôpitaux, afin de garantir à l’avenir des soins médicaux durables et de haute qualité.

Bien que les algorithmes fournissent une aide à la décision, ils ne devraient pas remplacer le jugement humain.

Innovation versus protection et réglementation des données

La dimension éthique et réglementaire de l’utilisation de l’IA est très importante: bien que les algorithmes fournissent une aide à la décision, ils ne devraient pas remplacer le jugement et empathie humain, en particulier pour les décisions médicales critiques. Il est donc primordial et de notre devoir de créer un cadre qui garantisse une utilisation responsable de l’IA tout en encourageant l’innovation.
Les possibilités prometteuses de l’IA dans le secteur de la santé s’accompagnent donc également de défis. La protection des données, la transparence et la sécurité sont d’une importance capitale, car les données sensibles des patientes et patients doivent être protégées. Pour garantir la sécurité, des formations spécifiques sont nécessaires pour le personnel médical. Ce n’est qu’ainsi que les avantages de l’IA peuvent être pleinement exploités. Il est donc essentiel que les équipes responsables acquièrent de manière ciblée les compétences nécessaires, tout en respectant les principes éthiques et les directives de conformité de l’entreprise. Les technologies et les innovations révolutionnaires de l’IA peuvent ainsi être intégrées avec succès dans les processus cliniques et administratifs existants, et être alignées sur les systèmes cliniques et l’infrastructure en place.

Quelles sont les perspectives pour l’avenir?

Les développements futurs de l’IA promettent de nouvelles avancées dans le domaine de la santé et repousseront encore les limites du possible. L’intégration et la mise en œuvre harmonieuses de l’IA dans les appareils et systèmes médicaux permettront d’améliorer l’efficacité des processus et des soins de santé, mais nécessitent aussi des professionnels spécialisés pour garantir la conformité et la gouvernance.

L’IA a le potentiel de transformer fondamentalement le secteur de la santé et d’apporter une solution aux défis tels que la pénurie de personnel qualifié.

En résumé, la numérisation et en particulier l’IA ont le potentiel de transformer fondamentalement le secteur de la santé et d’apporter une solution aux grands défis tels que la pénurie de personnel qualifié ou l’augmentation de la charge administrative. En faisant évoluer les processus administratifs et médicaux, en aidant au diagnostic et en accélérant la recherche, l’IA peut accroître l’efficacité tout en améliorant les soins aux patientes et patients. Alors que des défis tels que la protection des données, la sécurité et les considérations éthiques doivent être abordés, le potentiel de l’IA dans le domaine de la santé est énorme et offre un avenir prometteur pour les soins médicaux à l’échelle mondiale.
Des thèmes choisis relatifs à la médecine centrée sur le patient, à la recherche et aux innovations à l’Hôpital cantonal d’Aarau seront présentés aux collaboratrices et collaborateurs et au public lors de la Journée de l’innovation et de la recherche de cette année. L’objectif est de sensibiliser le public à ces sujets passionnants et complexes et de promouvoir ensemble la transformation du système de santé pour des soins de santé de qualité, sûrs et financièrement viables.

Informations complémentaires et inscription à la Journée de l’innovation et de la recherche:

Dr méd. Felice Burn Responsable AI & Data Science CoE Numérisation et ICT à l’hôpital cantonal d’Aarau
Cyril Fischer Data Scientist et AI Engineer, Numérisation et ICT à l’Hôpital cantonal d’Aarau
Felice.Burn[at]ksa.ch
Disclosure Statement
Cet article a été mis à disposition par l’hôpital cantonal d’Aarau et présente le point de vue de l’entreprise. Le Bulletin des médecins suisses + Swiss Medical Forum n’assume aucune responsabilité quant à son contenu.

Commentaires

Avec la fonction commentaires, nous proposons un espace pour un échange professionnel ouvert et critique. Celui-ci est ouvert à tous les abonné-e-s SHW Beta. Nous publions les commentaires tant qu’ils respectent nos lignes directrices.